Communiqué de l’ARCICEN

    Fermeture du site de Fessenheim

    L’ARCICEN, qui rassemble les élus des territoires d’implantation de la filière d’industrie électrique nucléaire, considère la fermeture de la Centrale de Fessenheim comme une erreur lourde de conséquences : erreur sur le plan de l’indépendance énergétique du pays, erreur sur le plan de l’aménagement des territoires, erreur sur le plan du Climat et de la Stratégie « bas carbone ».

    L’ARCICEN a alerté, dans le débat récent sur l’énergie, les pouvoirs publics sur l’incohérence qu’il y a, dans une politique de stratégie « bas carbone » proclamée, à se priver justement d’un outil de production « bas carbone » dont la sûreté n’est pas en cause. Incohérence aussi, dont les pouvoirs publics sont conscients, puisque dans la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, ils mettent eux-mêmes sous réserve technique et économique leur agenda de fermeture de 12 autres réacteurs d’ici 2035.

    L’ARCICEN s’inquiète, dès lors, du flou dans lequel se maintiennent les pouvoirs publics : flou sur le renouvellement du parc et le nouveau nucléaire au risque de plonger le pays dans la dépendance énergétique, flou sur les moyens de revitalisation et de compensation des ressources des territoires touchés en dépit des annonces.

    Fessenheim fait la douloureuse expérience de ce cumul d’erreurs, d’incohérences et de flous qui se traduit par un gâchis social, environnemental et économique. Le cas de Fessenheim révèle que des enjeux vitaux sont en cause : le dynamisme des territoires, la disponibilité à des coûts accessibles d’une énergie devenue vitale, l’existence d’une filière industrielle d’excellence. Ces enjeux sont au coeur de l’action de l’ARCICEN. Ils devraient l’être aussi pour les pouvoirs publics. L’ARCICEN attend qu’ils ne soient plus soumis aux contingences de la vie politique et fassent l’objet désormais d’une stratégie claire et cohérente. Les membres de l’ARCICEN Le 30 juin 2020

    Les membres de l’ARCICEN

    Télécharger le communiqué du 30 juin 2020 sur la fermeture du site de Fessenheim

    Visiter le site de l'association "Voix du nucléaire" :

    logo Voix du nucléaire
    © 2018 - ARCICEN